L’ŒIL DES AÏEUX DIDIER ITHURSARRY / accordéon   RICHARD BONNET / guitare  OLIVIER HESTIN / batterie et arrangements

Du siècle passé, convoquer les fantômes de celles et ceux qui ont marqué de leurs mots et de leur musique la dénommée chanson française.

Amputer certaines chansons de leurs paroles pour en extraire l’ultime saveur musicale qui y réside, découvrir une sève intarissable…

Et

Faire entendre le sens des mots, du texte, des paroles à travers les métaphores de la musique, de l’improvisation, du jazz.

Garder l’essence poétique…

Cela demande une réécriture, une réappropriation du sens, une relecture et une transformation singulière qui donnera lieu à une interprétation libre ! 

Un défi à relever sous l’œil imaginaire de nos aïeux disparus. 

O.Hestin (Déc 2019)

    (c) 2020 Olivier Hestin / tous droits réservés